Master Gestion et Conservation Durable de la Faune Sauvage

                  

OFFRE DE FORMATION DU MASTER GESTION ET CONSERVATION DURABLE DE LA FAUNE SAUVAGE

 

Domaine:   Sciences et Technologies

 

Mention :   Eau et Environnement

 

Parcours:  Biodiversité et Gestion Durable des Écosystèmes

 

Niveau :     Master

 

Responsable: Dr SANGNE Yao Charles

 

Promoteurs: UFR Environnement/ Département Biodiversité et conservation durable des écosystèmes

Contexte

La gestion et la conservation de la faune sauvage se doit aujourd’hui d’intégrer les connaissances issues de domaines aussi variés que la biologie et la génétique des populations, l’écologie comportementale et l’écologie de la santé. Dans ce contexte, l’Université Jean Lorougnon Guédé, a mis en place une formation au Diplôme Universitaire en Gestion et Conservation durable de la Faune Sauvage « GCDFS ». Cette formation vise à apporter aux professionnels impliqués dans la santé, la gestion et la conservation de la faune sauvage un ensemble de connaissances théoriques et pratiques, basées sur les développements scientifiques les plus récents et dispensées par des intervenants faisant autorité dans leur domaine au plan national et international.

Objectifs

Ce parcours vise à former des futurs professionnels et chercheurs à même d’optimiser des stratégies de conservation en développant des concepts et des outils pertinents pour une gestion durable de la faune sauvage.

 

Durée de la formation: Quatre semestres

 

Conditions d’admission

Ce parcours est destiné premièrement aux étudiants titulaires d’une Licence en Biologie, Ecologie ou équivalent. En outre, peuvent prendre part à cette formation, les agronomes, les Vétérinaires, ou les professionnels en gestion de la faune sauvage.

 

Compétences à acquérir durant la formation

A l’issue de cette formation, les apprenants doivent être en mesure de:

– prendre en compte la dimension faune sauvage dans la planification et la mise en œuvre d’activités de développement rural;

– identifier les outils et les méthodes de gestion et de conservation durable de la faune sauvage qui sont utilisables dans le contexte local (réglementation);

– décrire les principaux systèmes de valorisation de la faune sauvage;

– analyser les interactions entre faune et activités humaines.

 

Débouchés

**Structures d’accueil 

 

    – Réserves naturelles,

    – Les Parcs nationaux

    – Collectivités locales et territoriales

    – Les ONG (nationales et internationales) de conservation de la nature et de la biodiversité

     – Les Centres de recherche

     – Universités

    – Cabinet d’étude d’impact environnemental

    – Possibilité de créer son propre cabinet d’étude d’impact environnemental

   – Les activités de production de faune sauvage à des fins économiques;

 

**Fonctions

 

– Chef de projet faune sauvage et environnement

– Chargé(e) de mission en gestion de la faune sauvage et de ses habitats

– Chargé(e) de mission en bureaux d‘études

– Responsable de l‘écologie et de l’environnement dans les services municipaux, conseil régionaux…

– Chargé(e) de recherche, Enseignant-chercheur, Ingénieur de Recherche, Ingénieur d’Etude

 

**Secteurs d’activité concernés :

 

-Aménagement du territoire ;

-Conception et construction d’infrastructures et d’ouvrages ;

-Aménagement et gestion des patrimoines naturels ;

-Conservation des espèces et espaces naturels ;

– Services et conseils en écologie-environnement dans les secteurs industriel et agricole.

Collaborations nationales

– Universités et Grandes Ecoles;

– OIPR;

– SODEFOR ;

– ONGs Nationales ;

– etc.

Collaborations sous régionales, régionales et internationales

– ONGs, Institutions Internationales et Bailleurs de fonds impliqués dans la gestion de la faune sauvage.

 

Voir la maquette

Categories

Navigation

Liens utiles

Nombre de visiteurs