Des espèces de singes isolées dans trois fragments de forêts dans la Région du Tonkpi, Côte d’Ivoire

L

Les forêts tropicales constituent l’essentiel de l’habitat des singes, mais elles sont de plus en plus fragmentées du fait d’activités anthropiques. En Côte d’Ivoire, le couvert forestier actuel se résume en des fragments plus ou moins importants. La conservation de la faune en général et des singes en particulier doit intégrer des données sur les caractéristiques de leur diversité dans ces reliques forestières. Cette étude a été réalisée entre 2015 et 2018 par un Doctorant de l’Université Jean Lorougnon Guédé (UJLoG) dans deux forêts classées et une forêt villageoise de la région du Tonkpi, à l’ouest de la Côte d’Ivoire. Sept (07) espèces de singes ont été inventoriées dans les trois fragments de forêts parmi lesquelles deux (02) figurent sur la liste rouge de l’Union International pour la Conservation de la Nature (UICN) des espèces menacées de disparition. La méthodologie appliquée ainsi que les résultats obtenus feront l’objet d’une soutenance de thèse de Doctorat le 13 avril 2019 à l’amphithéâtre C de l’UJLoG à partir de 9 heures.

Diversité spécifique des singes dans les fragments de forêt

Les sept espèces de singes ci-dessous (voir photo) ont été répertoriées dans trois fragments de forêt de la région du Tonkpi à savoir : le Cercopithèque de Campbell (Cercopithecus campbelli), le Cercopithèque blanc-nez (Cercopithecus petaurista), le Potto de Bosman (Perodictitus potto), le Galago de Thomas (Galagoïdes thomasi), le Cercopithèque Callitriche (Cercopithecus sabaeus), le Colobe rouge (Piliocolobus badius) et le Colobe blanc et noir (Colobus polykomos). En considérant chaque fragment de forêt, la forêt classée de Krozialé abrite cinq espèces de singes tandis que celle de Goulaleu compte six. La forêt villageoise héberge cinq espèces de singes. Les espèces Cercopithèque de Campbell, Cercopithèque blanc-nez, Potto de Bosman et Galago de Thomas sont présentes dans les deux forêts classées. Le Colobe rouge est présent dans la forêt classée de Krozialé et la forêt villageoise tandis que le Colobe blanc et noir et le Cercopithèque Callitriche ont été observés seulement dans la forêt classée de Goulaleu.